< script data-ad-client="ca-pub-6369139830040501" async src="https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js">< /script>
 
Pour plus d'informations
+33 (0)2 33 71 56 54
Mon panier
Déconnexion
Rechercher un produit

L’ODYSSE DE LA BRIGADE RAMCKE

Réf : 4691


Voir la description complète
Disponible
26,00€  

Quantité


-El Alamein. C’est là que l’offensive de Rommel, qui semblait irrésistible, est stoppée sur la route d’Alexandrie, à l’été 1942. S’ensuivent de longues semaines de guerre de position dans les sables et roches du désert égyptien, sous un soleil de plomb. Parmi les unités de l’Axe engagées, la Fallschirmjäger-Brigade 1, ou Brigade «Ramcke», du nom de son célèbre chef de corps. Au côté de leurs compagnons d’arme italiens, ces «parachutistes allemands du désert » attendent impatiemment de se mesurer à l’adversaire...
-À la fin d’octobre 1942, les forces britanniques du maréchal Montgomery partent à l’assaut, au nord des positions de la brigade. De son côté, rien ne bouge. Soudain, dans la nuit du 2 au 3 novembre, l’ordre de retraite sonne : les Fallschirmjäger doivent à tout prix se replier vers l’ouest, pour éviter l’encerclement et l’anéantissement. Une épreuve immense, l’unité n’ayant au départ qu’un faible nombre de véhicules motorisés. 

-Le correspondant de guerre de la Luftwaffe Hans Rechenberg, alors présent en permanence dans les rangs de la brigade, nous plonge dans la rude vie quotidienne du Fallschirmjäger dans les positions d’El Alamein, puis dans la retraite vers la Lybie, avec ses moments d’angoisse, de privations, et parfois d’incroyables surprises. Le lecteur se trouvera aussi dans l’intimité des officiers de la brigade, avec la figure emblématique du général Bernhard Ramcke.
-Rédigé sur le vif quelque temps avant la capture de l’auteur en Tunisie en mai 1943, ce tapuscrit original, unique, sort de l’oubli après plus de 77 ans, publié pour la première fois. De nombreuses photographies de l’unité et de la Bataille d’El Alamein accompagneront ce récit personnel. Initialement destiné à la propagande du Reich, ce document sans pathos, collant à la vie quotidienne dans le désert, étonnera sans doute de nombreux lecteurs.
-112 pages.


Haut de page